Enjeux

La qualité de l'eau

Qualité de l'eau en sortie d'usine
La qualité de votre eau est garantie par 63 paramètres régulièrement contrôlés par l'Agence Régionale de Santé.

En complément, la qualité de l'eau est contrôlée en permanence grâce à des appareils automatiques et en réalisant des analyses systématiques tout au long de la chaîne de production et de distribution.



Pour tous, une eau de qualité

L'eau fait partie du patrimoine commun de la nation. Le code de l'environnement stipule que « son usage appartient à tous, et chaque personne pour son alimentation et son hygiène a le droit d'accéder à l'eau dans des conditions économiquement acceptables par tous ».

L'eau potable répond à des normes de qualité très strictes et à 63 paramètres bactériologiques et physico-chimiques. Par exemple, le taux de pesticides ne doit pas dépasser 0,1 microgramme par litre d'eau, celui du cuivre 2.0 microgrammes et celui du nitrate, 50 milligrammes.

L'ensemble de ces normes s'appuie sur des travaux médicaux qui établissent les doses maximales admissibles (DMA), c'est-à-dire la quantité de substance qu'un individu peut absorber sans danger quotidiennement tout au long de sa vie.

Le goût, une attente forte des usagers.

Au-delà de ses qualités sanitaires, l'eau doit également répondre aux exigences du public en termes de saveur et de confort. Les consommateurs veulent une eau agréable à boire, sans goût de chlore et la moins calcaire possible.

Les nouveaux traitements, la recherche sur les mécanismes de formation du goût de l'eau, les observatoires et la participation de dégustateurs contribuent à distribuer une eau de qualité gustative proche des souhaits des consommateurs.
 

Les informations sur la qualité de l'eau

Tous les résultats d'analyse sur la qualité de l'eau du robinet que boivent les français sont publics et consultables auprès de leur mairie ou de leur distributeur d'eau et sur Internet.
Il est possible de trouver des informations concernant la qualité de l'eau du robinet et les contrôles :
- dans votre mairie, en consultant les données et résultats d'analyse affichés ;
- dans votre facture d'eau. Une note de synthèse sur la qualité de l'eau, préparée par le Ministère de la Santé est fournie chaque année avec votre facture. Ce bilan de qualité est aussi disponible en ligne.
- auprès de votre distributeur d'eau.

Votre Centre de Relation Clientèle se tient à votre disposition pour répondre à vos questions sur la qualité sanitaire ou les caractéristiques de votre eau.

En savoir plus : Site de l'Agence Régionale de Santé

L'information : ce que dit la loi

L'information du consommateur sur la qualité de l'eau potable est une obligation inscrite dans les législations française et européenne. Quatre dispositions majeures permettent d'assurer cette information.

- La loi sur l'eau du 3 janvier 1992 prévoit que "tous les résultats des contrôles sanitaires usuels ou exceptionnels doivent être transmis aux mairies en termes compréhensibles par tous et affichés afin de pouvoir être librement consultés par les consommateurs".

- La loi Barnier du 2 février 1995 oblige les maires et les gestionnaires des services de l'eau à établir un rapport annuel détaillé sur la qualité du service de l'eau. Ce rapport doit être présenté au conseil municipal et adressé au préfet. Il doit ensuite être mis à la disposition du public dans les communes de plus de 3 500 habitants.

- Selon l'arrêté du 10 juillet 1996, une note de synthèse sur la qualité de l'eau, préparée par la ARS (Agence Régionale de Santé), doit être jointe une fois par an aux factures d'eau.

Que se passe-t-il en cas de dépassement des normes ?

Quand un dépassement des limites définies par la réglementation est enregistré, les autorités sanitaires sont immédiatement averties afin qu'elles définissent si ce dépassement implique ou non un risque pour la santé publique.

S'il existe un risque, elles imposent une restriction d'usage adaptée. S'il n'y a pas de risque, elles peuvent délivrer une dérogation. Dans les deux cas, la collectivité concernée doit s'engager dans un plan d'actions permettant le retour à la conformité dans les meilleurs délais.

Les consommateurs en sont toujours informés, y compris par appels téléphoniques grâce au dispositif d'information en cas de crise mis en place par la SEVESC.
 

Comment la qualité de l’eau est-elle contrôlée ?

Avant de parvenir jusqu’à votre robinet, l’eau puisée dans la nature doit satisfaire une longue série de contrôles. Le premier a lieu au moment même de son prélèvement afin de mesurer la qualité de la ressource en eau et afin de mettre en œuvre le traitement approprié.
Dans les usines de production d’eau potable, des analyseurs fonctionnent en continu pour mesurer, entre autres, les éléments suivants :
- le degré de limpidité ;
- l’acidité ;
- la température ;
- le taux de chlore ;
- le taux d’ozone, etc.

Des laborantins prennent ensuite le relais pour affiner l'examen avec des calculs de teneur en fer, en calcium, en magnésium ou encore pour rechercher la présence éventuelle de micro-organismes.

Des prélèvements réguliers sont réalisés à la sortie d’usine, dans les réservoirs et les canalisations afin de vérifier la qualité de l’eau jusqu’au robinet du consommateur.

Des contrôles réguliers pour un double objectif

Tous les contrôles menés sur l’eau du robinet ont un double objectif. Ils permettent d’abord et surtout de vérifier que l’eau distribuée au consommateur ne présente aucun risque pour sa santé. Mais cette surveillance permanente contribue également à détecter et à localiser au plus vite les anomalies ou dysfonctionnements survenant sur les installations de production, de stockage ou de distribution. Alertés sans attendre, les services techniques peuvent ainsi prendre les dispositions nécessaires à la remise en conformité des installations.
 

Haut de page
Plan du site Rechercher Imprimer Envoyer à un(e) ami(e) Mentions légales Contact