Historique

Un peu d'histoire

Le ru de Gally est ce petit cours d'eau qui prend sa source dans le Parc du château de Versailles, à proximité du Grand Trianon, à l'angle intérieur Nord de la croisée du Grand Canal; il en sort par la ferme de Gally pour rejoindre la Mauldre à son confluent à Beynes, après avoir traversé le Val de Gally. C'est un sous-affluent de la Seine.

Il a été aussi appelé le Ru des Moulins de Galie (1679); les moulins eurent pour nom Gally, Pontalie, Gisy, Moulin Neuf, de l'Orme, de Rennemoulin, de la Filature, de la Porte-Paris, de la Fontaine Saint Pierre, de Mézu, de Mormoulin, de Chantepie, de Thiverval, des 4 Pignons, de la Bonde, du Clos Pigeon, du Moulin à Papier. Leurs spécialités portaient principalement sur la farine, mais aussi sur le papier et même sur les cachemires! Au milieu du 19ème siècle, il y eut une petite usine électrique Villepreux qui a fonctionné jusqu'en 1910.

Petit cours d'eau poissonneux avec un faible débit du temps de Louis XIV (moins de 2m3 / sec à Beynes), il fut réputé pour ses truites et ses écrevisses.

Le ru de Gally est devenu petit à petit ce que nous en connaissons aujourd'hui suite à la construction du château de Versailles : il représente le seul exutoire naturel des eaux usées de cette urbanisation avec comme conséquences la disparition des truites et des écrevisses, un envasement progressif, des inondations, des doléances et des plaintes auprès des paroisses et des communes.

1960 fut une année catastrophique! Le ru était devenu l'égout collecteur des eaux usées d'une population de plus en plus importante; l'envasement qui en a résulté et les inondations fréquentes qui s'en suivent devinrent permanentes, des troupeaux de moutons furent noyés, des cultures maraîchères et les vergers détruits, des parties basses de villages saccagées. Ce fut à nouveau le cas en 1965, année de sinistre mémoire pour les communes de Rennemoulin et de Thiverval et surtout de Chavenay.

La réaction des collectivités locales et des riverains se concrétise en 1962 par l'idée de création d'un Syndicat Intercommunal pour étudier les mesures et les solutions à apporter à cette situation catastrophique.


Le Syndicat Intercommunal d'Aménagement et d'Entretien du Ru de Gally (SIAE du Ru de Gally)

  • Créé en 1965 en tant que syndicat d'exécution, les statuts furent soumis aux autorités administratives. Elles approuvèrent et les déclarèrent d'utilité publique;
  • Suite au débit devenu beaucoup plus important à cause de l'urbanisation du bassin-versant, le syndicat a organisé les études de reprofilage du lit du ru, les travaux nécessaires pour ce faire, y compris les modifications des sections insuffisantes des ponts, passerelles et ouvrages d'art.
  • Le lit fut ainsi amené à son gabarit actuel de 3 m de large à sa base avec un profil trapézoïdal, même approfondi d'un mètre à certains endroits (sous quelques ponts). Il fallut en outre créer un bassin de retenue de 70 000 m3 en amont de Rennemoulin équipé d'un système de vannage sophistiqué pour régler le débit maximum lors des orages exceptionnels (juin 1973 et mars 1974, par exemple).
  • Ces travaux gigantesques pour ce petit cours d'eau ont été commencés en 1967 et terminés en 1972 pour un million de francs de l'époque, soit environ 100 millions de francs d'aujourd'hui.
  • Depuis lors, 17 communes se sont regroupées au sein du Syndicat Intercommunal avec comme objectifs d'assurer l'entretien et l'aménagement du ru pour maintenir l'écoulement des eaux drainées et collectées sur l'ensemble du bassin versant. Ceci est réalisé par la mise en oeuvre de techniques à caractère conservatoire qui sont présentées sur le volet suivant.

Haut de page
Plan du site Rechercher Imprimer Envoyer à un(e) ami(e) Mentions légales Contact