La décarbonatation collective

Le calcaire

Le calcaire est naturellement présent dans l’eau. Sa présence en petite ou grande quantité dépend de la nature des terrains traversés. Plus une est claire, plus elle est riche en calcium et en magnésium, minéraux indispensables à l’homme.

Mais quand il est présent dans l’eau du robinet, le calcaire devient une source de désagréments pour les consommateurs à tous les niveaux : vie quotidienne, consommation d’eau et budget.

Une eau trop calcaire entraîne une usure prématurée des équipements, l’achat coûteux de produits d’entretien, la hausse de la consommation énergétique, les risques de fuite, l’irritation des peaux sensibles… De plus, les solutions individuelles pour lutter contre le calcaire sont souvent peu efficaces.

La solution choisie par le SMGSEVESC : la décarbonatation collective


Les élus du SMGSEVESC ont donc votés la réalisation de la décarbonatation collective sur le périmètre du syndicat pour adoucir l’eau et supprimer les désagréments du calcaire. La décarbonatation de l’eau consiste à enlever le calcaire en excédent dès l’étape de production d’eau potable. Le procédé retenu repose sur une technique éprouvée et compétitive dite de décantation. Ce traitement limitera la gêne occasionnée par le calcaire tout en conservant les qualités nutritives de l’eau.

La mise en place de cette décarbonatation nécessite la construction d’une unité de traitement complémentaire au niveau de l’usine de Louveciennes. Les travaux débuteront en 2015 pour une mise en service en 2017.

Le calcaire “piégé” sera valorisé en agriculture. Cette valorisation contribue à la politique respectueuse de l'environnement mise en œuvre collectivement par le SMGSEVESC et la SEOP.
Pour les usagers qui le souhaitent, il n’est donc plus nécessaire de s’équiper d’un dispositif individuel. Ce processus de traitement permettra en moyenne une économie de 200 euros par an et par foyer.

Le procédé de décarbonatation

En augmentant le pH de l’eau avec un réactif alcalin (chaux ou soude), le calcaire se forme et décante au fond de l’ouvrage. L’eau claire est alors récupérée en partie supérieure pour être filtrée.

LES POINTS-CLES :
  • Type de traitement : décarbonatation à la soude
  • Débit par jour de l’installation : 100 000m3
  • Dureté de l’eau avant et après traitement (moyenne annuelle) :
    • Eau brute : TH = 31,5°F
    • Eau traitée : TH = 20°F
  • Montant de l’investissement : 12 millions d’euros
  • Planning des travaux sur deux ans :
    • 2015 : Etude
    • 2016 : travaux
    • 2017 : mise en service

Crédits photos :

  • La décarbonatation (vue d'architecte) : Charles Girard – Architecte

Enquête de satisfaction

Une enquête de satisfaction suite à la mise en service de la décarbonatation collective est en cours de réalisation auprès des usagers de l’eau du robinet sur le territoire.

Les résultats seront publiés en ligne dès finalisation de celle-ci.


Visite de la nouvelle unité de traitement


Haut de page
Plan du site Rechercher Imprimer Envoyer à un(e) ami(e) Mentions légales Contact