Objectif 0 phyto

Objectif 0 phyto : changeons ensemble nos pratiques!

Dans le cadre de la semaine pour les alternatives aux pesticides, le Syndicat Mixte de Gestion du Service des Eaux de Versailles et Saint Cloud (SMGSEVESC) a organisé, en partenariat avec Versailles Grand Parc, l’Association Espaces et Truffaut de Parly 2 au Chesnay une collecte de produits phytosanitaires.

Le bilan de ces journées en quelques chiffres : 

  • 27 kg de produits phytosanitaires ont été rapportés (par 16 personnes). Ces 27 kg représentent 55 produits chimiques, dont :
    • 21 insecticides,
    • 16 herbicides,
    • 12 fongicides,
    • 4 Insecticides + fongicides,
    • 2 biocides.
  • 70 personnes ont été sensibilisées au jardinage écologique (43 groupes ou personnes seules).

Et en images : 


Pourquoi la mise en place du zéro phyto en zone non agricole (ZNA) ?

Les produits phytosanitaires constituent des sources de pollution des eaux, tant souterraines que superficielles, et peuvent avoir un impact sur l’environnement et la santé humaine.

L'utilisation en ZNA des produits phytosanitaires représente 8 % du tonnage des substances actives utilisées en France qui, en 2011, est évalué à 62 700 tonnes par an. 4 % de cette fraction est due aux collectivités et aux réseaux de transport. Bien que les quantités appliquées en ZNA soient très inférieures à celles appliquées en zone agricole, les risques de transfert vers l’eau n'en demeurent pas moins importants, notamment du fait de l’imperméabilisation fréquente des zones urbanisées .

 L’imperméabilisation des sols augmente considérablement le ruissellement. Ceci intensifie le transfert de contaminants des sols vers les cours d'eau (engrais, hydrocarbures, métaux lourds, produits phytosanitaires).


Quelle réglementation s’applique en ZNA ?

Le Plan Ecophyto est une initiative lancée par le Ministère de l’écologie en 2008 à la suite du Grenelle Environnement. Celui-ci vise une réduction de 50 % de l'usage des pesticides d'ici 2025 (1).

La loi Labbé (2) du 06/02/2014, révisée par la loi sur la Transition énergétique pour la croissance verte (3) du 17/08/2015, appuie cet objectif en interdisant l’utilisation des pesticides pour les établissements publics sur les voiries, espaces verts, forêts et promenades ouverts au public à compter du 1er janvier 2017.

Cette loi prévoit également l’interdiction de l’utilisation des produits phytosanitaires par les particuliers au 1er janvier 2019.

Liens :

(1) http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/151022_ecophyto.pdf

(2) https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028571536&categorieLien=id

(3) https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031044385&categorieLien=id


Le portage du zéro phyto par le SMGSEVESC, HYDREAULYS et le SMAERG sur le territoire d’ETASO

Au vu des enjeux importants du zéro phyto sur la qualité de la ressource en eau, les 3 syndicats ont pris la décision, après concertation avec les différents acteurs, de porter ce programme sur l’ensemble du territoire d’ETASO.

Le portage du zéro phyto par les 3 syndicats est également apparu comme la solution la plus cohérente car cela permet d’avoir une vision globale du cycle de l’eau sur l’ensemble du territoire d’ETASO : du pompage de la ressource en eau initiale jusqu’à l’entretien du milieu naturel où sont rejetées les eaux usées traitées.

Ainsi en juin 2016, une Ingénieure zéro phyto a été recrutée afin de développer des actions de sensibilisation auprès des usagers et d’accompagner les différents acteurs dans leurs changements de pratiques (collectivités, industriels, bailleurs, entreprises, particuliers) sur le territoire couvert par les 3 syndicats.

Dans le cadre du Contrat de bassin (4), dont les syndicats sont signataires, l’Ingénieure travaille en étroite collaboration avec 3 autres animatrices à l’échelle des plaines et coteaux de la Seine centrale urbaine afin de développer des actions communes sur le zéro phyto.

Lien : (4) http://www.seine-centrale-urbaine.org/contrat-de-bassin/


Revue de presse

Le Parisien, le 22 septembre 2016

Le Parisien, le 22 septembre 2016

 


Le Courrier des Yvelines : le 28 septembre 2016

Le Courrier des Yvelines : le 28 septembre 2016

 




Note sur le contrat d’Animation des Captages 2015-2018

lien Web Lien web : http://note-contrat-0-phyto-aac-pecq-croissy-simplifiee.pdf


Haut de page
Plan du site Rechercher Imprimer Envoyer à un(e) ami(e) Mentions légales Contact