Actualités


Signataires du SEDIF, du SEPG, du SMGSEVESC, et de la Ville de Paris

Signataires du SEDIF, du SEPG, du SMGSEVESC, et de la Ville de Paris

Le SEDIF, le SEPG, le SMGSEVESC, et la Ville de Paris lancent une étude conjointe sur les enjeux majeurs autour du changement climatique et l’accès et la gestion des ressources en eau.
Le 12-04-2018

SEDIF, SEPG, SMGSEVESC, et la Ville de Paris

Le SEDIF (Syndicat des Eaux d'Ile-de-France),  le SEPG (Syndicat des Eaux de la Presqu'ile de Gennevilliers), le SMGSEVESC (Syndicat Mixte pour la Gestion du Service des Eaux de Versailles et Saint-Cloud), et la Ville de Paris, autorités organisatrices en charge du service public de l'eau potable de la zone Interconnectée du cœur de la région parisienne, desservant à ce jour plus de 7,85 millions de franciliens, ont décidé de mener ensemble une réflexion pour identifier puis, le cas échéant, mettre en œuvre les actions collectives pour renforcer la sécurité du service public de l'eau et se préparer de manière concertée aux conséquences du changement climatique.

Conscients de cette responsabilité et convaincus que les élus locaux en charge de ces enjeux sont les mieux à même de prendre les initiatives les plus adaptées, la Maire de Paris et les Présidents de ces trois Syndicats ont conclu une convention de coopération, notamment pour anticiper de manière coordonnée et efficiente les défis auxquels devront faire face les services d'eau en région parisienne: le changement climatique, la gestion des crues, les risques de pollution, avec pour objectif prioritaire de renforcer encore leur résilience.

Les changements climatiques à venir imposent en effet de se mobiliser pour l'accès et la gestion des ressources en eau : en termes de disponibilité, de qualité, de sécurité, et de surveillance. Les services de l'eau doivent à la fois agir ensemble pour faire reconnaitre le caractère prioritaire de l'usage eau potable, en particulier en cas de crise, mais aussi-pour imaginer et mettre en œuvre des mesures palliatives dédiées.

Les inondations engendrées par les crues de Juin 2016, survenues Juste après l'exercice européen SEQUANA, et celles que nous avons connues en ce début d'année 2018 confirment la nécessité d'une coopération renforcée entre les services de l'eau, mais également l'attention particulière à porter sur la gestion de l'après crise.

Chacun des grands services d'eau de la région capitale a depuis toujours mis en place pour son territoire un haut niveau de sécurité. Les progrès nécessaires pour faire face à des crises d'ampleur majeure passent maintenant nécessairement par des solutions collectives.

Conscients qu'une vision d'ensemble et partagée des risques et des solutions qu'il serait possible et souhaitable de mettre en œuvre est désormais Indispensable, le SEDIF, le SEPG, le SMGSEVESC, et la Ville de Paris viennent de lancer une étude conjointe sur ces enjeux majeurs.

Cette étude a pour objet, à partir d'un diagnostic complet et partagé, de proposer et définir les actions collectives à mettre en œuvre pour :

  • Améliorer la sécurisation globale à l'échelle de la zone interconnectée au sens du Plan régional d'alimentation en eau potable, et faciliter la gestion des crises,
  • Préserver les ressources en eau en anticipation du changement climatique, et des évolutions du territoire, et si nécessaire renforcer les actions qui concourent à cet objectif,
  • Estimer les évolutions des consommations d'eau en fonction des hypothèses d'accroissement de la population et des projets du grand Paris en termes d'activité, de logement et de transports qui modifient le paysage urbain de la métropole francilienne,
  • Définir les conditions d'une gestion coordonnée des moyens de production, de transfert, de stockage et d'échanges en situation de crise d'ampleur régionale de l'ensemble de la Région et particulièrement de la zone interconnectée, sans préjudice de l'autonomie structurelle de chaque service d'eau.

L'Etat, par l'intermédiaire du Préfet de Région, et l'Agence de l'eau Seine Normandie seront étroitement associés à ces réflexions.

En tant qu'élus locaux responsables, dans le respect des choix d'organisation et de gestion de chaque territoire, nous collaborons ensemble pour apporter des solutions collectives aux défis de demain.

signatures des élus et des responsables

Fichier joint Télécharger le fichier : 2018-04-communique-presse-amif.pdf


Une eau plus douce à partir de 2017
Le 06-02-2016

La distribution d'une eau plus douce est effective !

Ça y est! L'usine de Louveciennes produit depuis hier une eau décarbonatée à la cible de TH total de 20°F soit 16°F de TH calcique.

 

 

Les élus de Marly le Roi et de Louveciennes en visite de la nouvelle usine de décarbonatation : 

(© François Travaux / La Chronique de Marly) 

 

Pour en savoir plus sur la décarbonatation collective


 


 

Tout savoir sur la décarbonatation collective : Foire à questions

 

Pour toute question complémentaire, n'hésitez pas à nous contacter : Formulaire de contact

(lien en bas de page pour télécharger la plaquette) 

 


Une exposition circule dans vos communes : 

 

 

On en parle dans la presse :

L’eau sera bientôt adoucie à la source

TOUTES LES NOUVELLES (le 1er juin 2016)

fichier joint Fichier joint : 2016-06-decarbo.pdf

 


Dossier de presse relatif à la construction de la nouvelle unité de décarbonatation

(le 28 mai 2016)

fichier joint Fichier joint : 2016-dossierpresse-decarbonatation-louveciennes.pdf

Fichier joint Télécharger le fichier : encart_eau_moins_calcaire_sevesc_6.pdf


12-07-2018  : Randonnée du ru de Marivel, 7 octobre 2018
05-02-2018  : Prix Territoriaux La Gazette - GMF
01-02-2018  : Télérelève : la chasse au gaspillage de l’eau
25-01-2017  : Avis d’enquête publique pour la Renaturation du Ru de Gally
03-08-2016  : Affiches : "en 2017, une eau moins calcaire à votre robinet"
01-08-2015  : Mise en conformité de la STEP
13-03-2014  : Le grand cycle de l’eau
Haut de page
Plan du site Rechercher Imprimer Envoyer à un(e) ami(e) Mentions légales Contact